Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Découvrez l'école de Donnezac

Dis Lulu c'était comment l'école autrefois ?

10 Février 2013 , Rédigé par parentselevesdonnezac.over-blog.com Publié dans #Les explorations de Lulu

Après quelques recherches voilà ce que je peux te répondre sur l'école en 1900 ....

lulu

 

 

 

 


Souvent les filles et les garçons étaient séparés. Il y avait l'école des filles et l'école des garçons ou tout du moins une classe pour les filles et une pour les garçons dans les plus petites villes.

Dans les villages comme Donnezac tout le monde était dans la même classe, il arrivait que dans des villages comme le notre on séparait les filles et les garçons à l'intérieur de la classe mais ici les gens qui sont allés à l'école avant toi m'ont dit que les classes étaient mixtes...

Bon je n'ai pas retrouvé de témoignages d'anciens élèves de 1900 mais peut être que tes parents ont le souvenir de conversations avec leurs grands-parents à ce sujet... Dis moi si tu apprends des nouvelles choses, on pourra les rajouter à ce petit reportage !

Depuis 1881, toutes les petites communes étaient obligées d'avoir une école, souvent la mairie servait d'école...

la mairie et l'école

L'école était obligatoire à partir de 6 ans et jusque 12 ans. L'école maternelle s'appelait l'asile.

Dans la classe il y avait une bibliothèque car les livres coûtaient très chers et les enfants en avaient très peu chez eux. Ils y faisaient d'ailleurs très attention car ils savaient qu'ils étaient rares et coûteux. Ils étaient très fiers lorsqu'ils en possédaient un.

Autrefois, les tables et les bancs étaient attachés : c'étaient des pupitres, on écrivait à l'encre avec un porte-plume que l'on trempait dans l'encrier se trouvant sur le pupitre (celui ci était en verre ou en porcelaine), on rangeait ensuite son porte-plume dans un plumier.

 

 

  

Pour réchauffer la classe, il y avait un poêle. Il fonctionnait avec des bûches. Parfois, pendant la récréation, les élèves devaient aller chercher du bois à la mairie pour chauffer la classe. Certains élèves de Donnezac s'en rappellent encore !

 

La récréation durait 30 minutes, les enfants jouaient alors aux billes, aux gendarmes et aux voleurs, aux castagnettes. Ils jouaient aussi au piou-piou (une sorte de pétanque avec des cailloux). Ils faisaient également des rondes et bien évidemment ils jouaient à la marelle comme toi !

le béret.

saute-moutons.

 la marelle

 

Les garçons portaient un béret, un pantalon court, une blouse noire ou grise, des galoches avec une semelle en bois et des clous en dessous des chaussures ; une pélerine à capuche.

En 1900, les filles portaient une longue robe avec un tablier. Après la guerre, elles portaient une blouse et des galoches.

Le maître avait une blouse blanche ou noire, boutonnée devant, une chemise de couleur et une cravate noire.

 

Quand il faisait froid ou qu'il pleuvait, les enfants avaient une pélerine à capuche.

Rentrée scolaire

À l'école on apprend la morale et aussi l'hygiène. Ainsi le maître (ou la maîtresse) contrôle les mains pour vérifier q'elles sont bien propres. Cela évite la propagation des maladies qui étaient alors mortelles (comme la tuberculose) et aussi d'inciter les parents à faire comme leurs enfants...

 

Allez parlons un peu de DONNEZAC tu veux bien ? 

P1030018

00904donnezacvuegenerale.jpg

 En 1892, débute la construction de la mairie et du groupe scolaire qui sont achevés trois ans plus tard, le 24 novembre 1895.

00885donnezacecole.jpg

00889donnezacecole.jpg

01084donnezacecole.jpg

00887donnezacecole.jpg

00886donnezacecole.jpg

01087donnezacecole.jpg

Les édifices sont en pierre et en brique rouge et les travaux se font sous la direction de l’architecte NADAUD qui s’est inspiré de la Renaissance pour le dessin des bâtiments. Il en résulte que la façade du groupe scolaire affiche une magnifique tour à cinq pans.

 Au tournant du XIX siècle, Donnezac était relevé comme étant plus peuplé et plus actif qu’aujourd’hui. En effet, en 1900 on dénombrait pas moins de 1115 habitants, et les commerçants, artisans et meuniers y étaient présents en un nombre certain.

 En 1911, une troisième classe est construite dans le groupe scolaire de la commune. Le style est le même que pour les bâtiments déjà présents.

 

En 1922, est installé devant le groupe scolaire le monument aux morts. Celui-ci représente un poilu mourant en bronze ciselé, dont le modèle original a été exécuté par le statutaire Jules Dechin. 

01086donnezacecole.jpg

814804-copie-1

Photo de Jean- Louis P - 1952

3153307.jpg

 

bcc41e899923499d96d6e15bf2d3b099 400016860 600x600

Souvenir de l'école de DONNEZAC 1955

3937169.jpg

3964565.jpg

3964567.jpg

 

3964568.jpg

 

3964569.jpg

3964688

1981

1982

1983

1984

1985

2012

REMERCIEMENTS

Merci au blog: http://ecolesormonne.pagesperso-orange.fr

et au blog de M. Popescu de Donnezac: http://donnezac.free.fr/

ainsi qu'au site http://copainsdavant.com

aux témoignages des habitants de Donnezac

au Journal Sud Ouest: http://www.sudouest.fr/2012/11/02/des-parlementaires-en-herbe-868124-2859.php

et au site Phot'Hauts de Gironde - La Phototèque des Hauts de Gironde

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bruno J. 26/02/2013 10:15


Déjà dans les années 50, un coup de haute-pression sur les murs était nécessaire !!!!!

Sandra L. 21/02/2013 12:16


Ces "quelques recherches" ont dû vous prendre un temps fou! C'est très intéressant et émouvant. Merci pour ce billet.

parentselevesdonnezac.over-blog.com 21/02/2013 12:21



Merci Sandra pour ces encouragements. A bientôt!