Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Découvrez l'école de Donnezac

Des livres pour enfants bien de chez nous !

29 Mars 2013 , Rédigé par parentselevesdonnezac.over-blog.com Publié dans #Le Coin des Bibliophiles

Article du 27/03/2013 à 17:16
Littérature. Lilly jeunesse éditions : des livres rien que pour les enfants
Pour le logo de sa maison d'édition, Marlène a choisi une jeune fille « à laquelle tout le monde peut s'identifier » (Photo ACP)
Marlène Roussel, de la boutique Dragons, Lutines et Cie à Saint-André, se lance dans l'édition de livres jeunesse

Voilà déjà cinq ans que petits dragons, lutines et Cie éveillent leurs sens dans la boutique enchanteresse de Marlène Roussel à Saint-André-de-Cubzac. Cette véritable fée de la jeunesse a su fidéliser sa clientèle autour de ses albums et de ses loisirs créatifs. Portée par ce succès, la jeune entrepreneuse avait envie de se lancer dans un nouveau projet, et de se reconcentrer sur son premier amour : le livre. La maison d'édition Lilly jeunesse, en référence au surnom donné par les parents et leurs enfants à Marlène (Lili Marleen, chanson mythique interprétée par Marlène Dietrich), est le fruit d'un coup de coeur pour deux ouvrages écrits par Marie-Laure Alvarez. Celle qui signe Emmel était déjà venue dédicacer La courge et le melon l'an dernier à la médiathèque de Saint-André (voir notre édition du 5 octobre 2012).
Ces deux histoires universelles devraient trouver jeunes lecteurs à partir de 4 ans. Aucun d'entre eux ne résistera à La super chouette histoire de Ginette (illustré par Alice Moisset, dite Elice), cette copine de la fameuse araignée Gipsy qui « attend son amoureux dans la gouttière  ». Ni à la transposition en Afrique du conte amérindien Colibri, baptisé par l'auteure, Dibri. « Je l'ai beaucoup entendu enfant », raconte Marie-Laure Alvarez. « Lorsque j'étais institutrice, j'ai longtemps cherché ce livre pour ma classe, en vain. J'ai donc décidé de l'écrire. » Sa rencontre avec l'illustratrice Laura Claudel, plus connue sous le pseudo Mia, a fini de donner vie à cet incroyable colibri. Le feu dévore la savane. Contrairement à ses amis animaux, Dibri, le tout petit colibri, refuse de fuir et décide d'affronter le danger. « Ce livre parle de coopération, d'entraide mais aussi de responsabilité individuelle : l'oiseau provoque une véritable prise de conscience sur l'importance de faire sa part même si celle-ci paraît dérisoire. »

Inauguration de la maison d'édition le 1er juin

Animées par le même désir, Marie-Laure Alvarez, ses illustratrices et Marlène Roussel se sont bien trouvées. « Envoyés à plusieurs maisons d'édition, les deux livres avaient reçu un accueil plutôt enthousiaste malgré des réponses négatives », raconte l'auteure. « C'est un milieu pas facile : il suffit que l'on tombe au moment où leur programme éditorial est bouclé ! Notre collaboration, avec Marlène, est une association de compétences : Marlène a des compétences en vente de livres et nous, des compétences techniques (NDLR, elles sont toutes trois issues de l'école supérieure des métiers de l'image à Bordeaux), et cela permet de maîtriser tous les moments de la chaîne ».
Edités chacun à 700 exemplaires, ces deux livres de lancement devraient envahir les rayons des libraires dès le 6 mai. Marlène Roussel sortira sa baguette promotionnelle le 1er juin, à l'occasion du vernissage de sa maison d'édition à la médiathèque de Saint-André, « un bel endroit, symbole de notre volonté de travailler avec le local ». C'est en effet dans les statuts : ne pourront être publiés chez Lilly que des auteurs et illustrateurs aquitains. Emmel, Mia et Elice, respectivement de Villegouge, Bordeaux et Saint-Aubin-de-Médoc, donnent le ton.
Pour la fondatrice de la boutique Dragons, lutines et Cie, le livre doit rester « un support d'échange, de communication. J'ai envie de faire vivre ces livres, qu'ils ne soient pas seulement dans les rayonnages de librairies », avoue-t-elle. Le 1er juin, le public sera ainsi invité à venir découvrir les différentes étapes de fabrication d'un ouvrage. 
Ce jour-là, une troisième histoire sera sortie de l'imagination d'Emmel : Le timide fenouil, « un cousin du melon », décrit celle qui avait envie de parler d'un légume très fin, très joli ». Fables, potagères ou non, contes, détournements de comptines... Il y en aura pour tous les goûts, des petits et des grands, chez Lilly Jeunesse Editions !

Article rédigé par : 
Anne-Claire Parola
Journal HAUTE GIRONDE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article